Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2020 1 03 /02 /février /2020 18:24

 

Comme tombe le soir, je vole, je vire

En d'autre cieux le cœur m'attire

J'ai tenter de revenir 

Mais le temps me chavire.

 

Et sur une page qui tourne

Ni blanche, ni noire

Un reflet déformé du miroir

Et les mots s'en retournent.

 

Ils vont et viennent

S'impose à moi

Et au partage revienne

Mais ici un autre moi.

 

Le temps a chaviré

Ailleurs vont mes pensées

Alors dans un style tout différent

Venez en mes pensées se dessinant.

 

Aimons nous est son nom

La tolérance son jalon

Dans le partage des mots

Faisons nous ce cadeau.

 

J'espère vous retrouver

Dans cette espace éclairé

Ici la page est tournés

Mais pas évincés.

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 20:02

 

Avec un peu de retard

voici le défi des Croqueurs

 

Lilousoleil nous emmène

dans un logorallye

et quelle logo !?!??

 

 

faucard : instrument de coups fait de plusieurs lamelles pour plantes aquatique

fentoir : large couperet à l'usage des bouchers

ferrade : marquage des boeufs au fer rouge

fétuque : une graminées des prairies

ferrandinier : fabricant d'étoffe de soie

fidéjusseur : celui qui ce porte caution pour autrui

filaire : ver parasite d'Afrique tropical de l'homme et de divers animaux

filetoupier : batteur de chanvre

fissipède : qui a le pied divisé en plusieurs doigt

fausset : broche en bois pour boucher un trou fait au forêt dans un tonneau

flette : petite chaloupe au service d'un chaland de rivière

forlonger : distancer,  laisser en arrière

fonçaille : planche supportant la paillasse d'un lit sans sommier

fustanelle : petite jupe plissée et évasée qui fait partie du costume masculin traditionnel des grecs.

 

------------------------------

Elle était là, 

allongée au milieu des fétuques, 

une flette comme seule fonçaille.

 

Elle était là,  belle comme un ange

dans sa fustanelle qui semblait créé par de grand ferrandier.

 

Elle était là,  endormie,  le monde semblait s'être arrêté.

Quelques filetoupiers tout autours,  

ils n'avaient aucune idée du tableau qui s'ouvrait à nous.

 

Elle était là apaisée après son long voyage.

Elle avait du traversé toutes les mers,

pas aisé pour un fissipère,  

pour arriver jusqu'ici.

Mais il lui fallait forlonger ces terres hostiles

pour y survivre.

 

Belle enfant,  elle portera à jamais

la ferrade de ces cruautés.

À coup de fentoir,  une vie éparsée,  

son âme gardera ses coups de faucards.

Aucun fausset ne la fera oublier.

 

Pour elle je m'en porte fidéjusseur, 

oh oui pour elle, 

pour que son esprit ne se laisse pas dévorer par ces filaires du souvenir.

Oh oui pour elle !!!!!

 

Mais combien sont ils encore

aux portes de nos villes ?

 

​​​​

 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 12:30

 

 

​​​​​​Et oui c'est lundi !!!!

 

Le week-end s'est fini !!!!

 

Des rires et des paillettes

Qui laissent place

au sérieux et à l'ordre.

 

La maison fait place nette

à l'inconnu,  au renouveau.

 

Non la semaine n'est pas

métro,  boulot,  dodo !!!!

 

La semaine c'est de nouveau visage 

dans la rue, 

la semaine c'est de nouveaux sourires, 

la semaine c'est lui et moi

dans une même pensée, 

peut être...

 

C'est l'occasion

de se poser dans ses habitudes

si confortables parfois.

Les jours se suivent

mais ne se ressemblent pas, 

seul notre regard compte.

 

Alors voici une semaine

qui commence

je veux la dessiner

comme on dessine la vie

à l'image de qui s'en suit.

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 12:30

 

Voici un défi qui me plait bien

Je l'ai trouvé chez 

Clio      

 

 

Je vais le relever à ma façon 

 

 

 

----------------------------------

 

Tendrement

 

 

 

 

 

 

La tendresse,  

Une main en mes cheveux, 

Deux regards qui se tressent, 

Nos deux coeurs qui se font de feu.

 

 

 

 

 

 

 

Un petit être apparaît

De larmes en sourires on renaît.

Il faut maintenant l'aider a grandir

Sans du monde le bannir.

 

 

 

 

 

 

Vole bel oiseau de l'amour

Et cueille chaque jours

Ce qui sur le chemin

Te mène vers demain.

 

 

 

 

 

 

Les culottes, peu à peu rétrécissent

Et nos regards chaque jour vieillissent.

Mais, cette main en mes cheveux

Toujours je la veux

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 17:11

 

 

Parce que moi j'en suis sûre

On cache tous une petite fée

Et pas qu'en nos forêts

Mais bien là en nos murs.

 

Je l'entends la nuit murmurer

Que dans la vie il faut aimer

Que chacun de nos câlins

Est sortilège de magiciens.

 

Elle dit aussi souvent

Que dans un simple sourire

S'effacent les monstres géants, 

Les obligeant à déguerpir.

 

Alors aujourd'hui,  en douce harmonie

Parfois pleine de folie

Je voulais juste dire "j'aime"

Pour que la magie sème.

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 18:42

 

 

Un jour,  on ouvre une fenêtre,  ici entre autre,​​​​​​

puis d'autres portes s'ouvrent

vers demain.

Demain qui vient toujours trop vite.

 

Laissant sur la toile l'oeuvre inachevée !!!!

 

La vie,  des rencontres, 

des émotions,  des sensations, 

d'autres passions....

​​​

Et un jour,  une rencontre

vous ramène à vos premiers amours, 

premiers émois.

 

Ils sont là tous les jours, 

nous entourant, 

parlant fort, 

les mots.

 

Tout comme le printemps revient

la verve le suit pas loin

et surtout l'envie de partage.

 

Car les mots sans écho

ne peuvent s'envoler haut.

 

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 08:00

 

Le glang a sonné

sur le défi 133

 

Bateau-Pirate-playmobil-Small-150813 L

 

Et je vous demandez

de mettre en scène votre pseudo.

 

Alors Harmonie est reparti

 

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 


 

Elle avait disprue,

Elle était revenue !!!!!

Au gré du vent,

Au gré du temps

 

 

Elle va, elle vient

Laissant l'espoir en son dessein.

Elle va, elle vient

Comme une plume sur le dessin.

 

Un trou dans le désespoir

Et son reflet en mon miroir

Comme un echo à l'ombre noire

Qui se refuse à la voir.

 

Comme une plume d'Harmonie

 Un rayon de douceur

Qui se pose en nos coeurs

Tel un astre qui luit.


Partager cet article
Repost0
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 08:06

 

Et oui, je prends la barre des croqueurs

pour le défi 133 !!!!

 

Bateau-Pirate-playmobil-Small-150813_L.jpg

 

Quelle drôle d'idée quand même !!!!!!

 

Et ouais c'est une drole d'idée qui m'a mené à celà !!!!

 

Je regardais les blogs et par conséquent vos pseudos

C'est curieux ces pseudos parfois

ils interpellent et appellent à d'autres choses.

 


Alors avis à toute la population croqueurs


Pour le lundi 03 Novembre dès  8h

Je vous propose de mettre en scène votre pseudo

 

DSCF6667


Pour les jeudi en poésie

jeudi 30 octobre : acrostiche de votre pseudo

jeudi 06 Novembre : défi libre, faites nous rêver.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 11:04

 

 

DSCF3768

 

 

A croire que j'ai la schcoumoune,

ou que j'ai croisé un chat noir,

à croire que....

 

Re en panne d'ordi !!!!!

 

 

Alors difficile de venir à vous sans !!!!!


 

Je serai là lundi pour les croqueurs !!!!

 

J'y veille

 

 

DSCF5011

 

 

Mais aujourd'hui,


Juste le temps de vous envoyer


de gros

 

 

 

 

signature 1


Partager cet article
Repost0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 10:36

DSCN2221

 

 

Comme une lueur qui luit

Comme un chant dans la nuit

Une journée sans rien de particulier

Sans peine sans joie à partager.

 

Il est là me parlant d'avenir

D'une vie de desir

Me parlant de toi

Et là, je te vois !

 

Une pensée s'envolant vers elle

Et tu es là me rapprochant de ses ailes

L'instant d'après se dessinera.

Je la serre en mes bras.

 

Comme un fantome du passé

 En mon coeur tout peiné

Tu reviens, tu m'apparaîs.

 Tu es là sous mes pas pressés.


Et si l'histoire avait voulu

 La vie suivrerai son rus

Sans peine, ni chagrin

Tu suivrais mon chemin.

 

Une journée sans rien de particulier

 Juste le hazard c'est posé 

Un rêve peut-être, tout imagé

 Un voyage insensé.


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Harmonie
  • : Une ombre de moi même.
  • Contact

 

 

Parce que derrière les nuages

Le ciel est toujours bleu.

 

Mais pas que...

 

Derrière les beaux paysages

Se cache aussi la vie.

 

Je veux qu'elle transpire ici !

 


Recherche